Pour la quiétude de nos villages

Pour la quiétude de nos villages

Une luzarchoise mécontente écrit à Paternotte

Bonjour,
Je me permets de vous transmettre un email que nous avons reçu d'une personne qui se plaint des nuisances aériennes et nous aimerions vous le faire partager.Vous pourrez également lire la réponse de M. Paternotte.

Cher Monsieur Paternotte,
 
Nous avons été de ceux qui ont bu vos paroles à la réunion du 9 mars dernier à Chaumontel dans l'espoir que vous nous annonceriez un réel changement concernant les vols au dessus de nos petits villages (pour ma part j'habite Luzarches, mais Luzarches/Chaumontel, même combat !).
 
Oh oui, nous avons apprécié vos efforts pour "nous rouler dans la farine", allant même jusqu'à dire que les journalistes "disent ce qu'ils veulent" -sous entendu bien souvent des c.....ries- ! L'agent de la DGAC a pris plus d'une fois un air offusqué, manifestant son agacement devant notre scepticisme.
 
Or Monsieur Paternotte, il s'avère que c'est bien la journaliste qui avait raison : depuis cette réunion annonçant les nouvelles mesures (elle disait qu'avec les nouvelles dispositions, nos villages seraient fortement impactés), NOUS SOMMES EMPOISONNES par les vrombissements perpétuels de ces avions qui volent en rase motte.
 
Alors arrêtez de nos prendre pour des bleus car la réalité est bien celle annoncée par la journaliste du Parisien, même si vous avez voulu nous faire croire que c'était un oiseau de mauvaise augure.
 
Ah bien sûr... j'avais oublié.... vous parliez des vols de nuit ! Au demeurant, chaque fois que nous avons essayé d'aborder la question des vols de jour, curieusement, vous éludiez avec un grand savoir-faire et puis après... il se faisait tard... il fallait en finir avec cette réunion... et ouf, pas eu besoin de répondre aux questions dérangeantes, celles précisemment qui nous intéressaient au plus au point.

Et la réponse

Bonsoir Madame xxx
j'ai bien reçu votre mail acerbe.
La réunion du 9 mars dernier portait sur un sujet spécifique, à la demande de nombreux habitants: les vols de nuit.
Je n'ai pas l'habitude d'esquiver les débats, la meilleure preuve étant que j'ai organisé cette réunion publique!
J'ai bien lu votre mail et suis à votre disposition pour vous rencontrer sur le sujet plus général du développement durable aéroportuaire de Roissy-CDG qui est un réel défi.
Par ailleurs, j'ai suggéré aux 10 Maires de la Communauté de Communes de s'équiper de capteurs sonométriques qui pourraient nous permettre de mieux connaitre les altitudes et les compagnies génératrices de bruit au dessus de Luzarches.
Au niveau météorologique, depuis plus de 3 semaines, nous vivons un régime de dépression(s) avec des vents d'Ouest quasi-permanents; dans cette situation, tous les décollages se font vers l'Ouest de Roissy et survolent le Val d'Oise de jour. Par vent nul, ou vent d'Est, ils décollent vers la Seine et Marne et ne survolent pas Luzarches.
Je ne puis affirmer qu'il s'agit là de la seule cause de vos nuisances mais cela me semble objectivement pouvoir expliquer la plus grande nuisance actuelle.
Restant à votre disposition, je vous prie de croire , Madame, à l'expression de ma considération distinguée.
Yanick Paternotte
ps: je n'avais pas fustigé la journaliste lors de la rencontre du 9 mars, mais les propos de mon opposant, rapportés par la presse, plus prompt à critiquer qu'à proposer des solutions réalistes!!!

 



01/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 248 autres membres